• STEPHANIE SERAN

La légende de la femme bison blanc

Mis à jour : avr. 29


La légende du Bison Blanc est sacrée pour beaucoup de natifs américains. Il existe différentes versions de cette histoire, qui viennent, toutes, rappeler l'importance de communiquer clairement avec le créateur par l'intermédiaire des prières, afin que tous puissent connaitre la paix et l'équilibre.


La Nation Lakota (sioux) a transmis cette histoire originale, vieille, aujourd’hui d’environ 2000 ans, par l’intermédiaire de conteurs tribaux au cours des conseils municipaux et des cérémonies sacrées.



"Deux jeunes hommes étaient sortis pour chasser lorsque leur apparut, venue de nulle part, une très belle jeune fille vêtue d’une fourrure blanche.


L’un des chasseurs la regarda et reconnue, en elle, un Wakan, ou un être sacré, baissa les yeux.


Le second chasseur s’approcha avec du désir dans les yeux en se disant qu’il en ferait bien sa femme. La jeune femme fit signe du doigt, au jeune guerrier libidineux, de venir à elle. Quand il fut tout près, un nuage de poussière s’éleva autour d’eux empêchant de voir. Lorsque la poussière fut retombée, il ne restait plus qu’un petit tas d’ossements à terre, auprès d’elle.


La femme s’avança alors vers le jeune chasseur respectueux et lui expliqua qu’elle avait simplement exaucé les désirs de l’autre homme, lui permettant, durant ce bref instant, de vivre une vie, de mourir et de se décomposer. La Jeune femme-bison-blanc le chargea de retourner vers son peuple et d’annoncer sa venue pour lui enseigner la manière de prier. Le jeune chasseur obéit.


Quand la jeune femme-bison-blanc arriva avec la pipe de prière elle enseigna, au peuple, les sept manières de prier.


Elle se leva et fit quelques pas, se retourna vers le peuple et s’assit. Lorsqu’elle se releva, ils furent émerveillés de voir qu’elle était devenue un bison noir qui s’éloignait. Le bison se coucha. Cette fois, ce fut un bison jaune qui se releva. La troisième fois le bison marcha un peu plus loin et un bison rouge se releva. Celui-ci se roula sur le sol et pour la dernière fois c’était un jeune bison blanc qui se leva en signe d’accomplissement de la prophétie du jeune Bison Blanc.


Le changement des quatre couleurs de la Jeune Bisonne Blanche figure les quatre couleurs de la race humaine : blanc, jaune, rouge et noir. Elles représentent aussi les quatre directions : nord, est, sud et ouest.


La pipe sacrée qui fut laissée au jeune peuple Lakota est toujours avec ce peuple, dans un endroit sacré, dans la réserve indienne de Cheyenne River dans le Dakota du sud. Il est gardé par un homme connu comme le gardien de la pipe du jeune Bison Blanc : Arvol Looking Horse".


Transmis par Meeguich Biron‎ -


"La terre ne nous a pas été donnée par nos parents,

elle nous a été prêtée pour nos enfants"

Proverbe LAKOTA