• STEPHANIE SERAN

Le sourire du cœur...




Aujourd'hui, j'avais envie de vous partager un post de "Bulles de Lumière", qui nous enchantent chaque jour sur Facebook, par ses messages lumineux, emplis d'amour inconditionnel...

Avec toute ma gratitude.


Bonne méditation à vous...



" Le sourire du cœur comme unique boussole...


Lorsque nous cherchons notre route, offrons-nous un cœur à cœur avec notre Soi...



Respirons calmement les eaux de notre source...


Comment nous sentons-nous dans notre vérité?


Est-ce un nectar de joie, d’amour et de paix?


Le cœur est-il ouvert? Ou est-ce un tumulte nourri de nos peurs, de nos manques, de nos solitudes douloureuses?


Le cœur se sent-il écrasé?



Écoutons ce qui émerge en notre centre, de cette pulsation même de la vie, cette ultime vérité qui se trouve nichée en notre sein...elle est notre seul guide.


Tout le reste n’est qu’illusion, vacarme mental et contrôle.


Pendant l’hiver de nos saisons intérieures, doutons-nous du retour du printemps lors de cette marche solitaire, dans le chaos de ce qui apparaît autour de nous?


Ou bien, sommes-nous dans un état de confiance sans failles, parce que nous savons que nous marchons inexorablement vers l’oasis dans lequel fleurira toutes les semences de notre amour...



La vie ne se trompe pas et de surcroît nous sommes la vie...



Chaque situation est taillée sur mesure pour façonner le diamant que nous sommes.



Alors le baromètre de notre cœur indique quelle météo?



Est-ce un épisode de peur qui pointe que notre cœur est contracté par le poids de ce qu’il vit, de ce qui est faux?



Il nous murmure alors de ne pas la rejeter, et simplement de l’inonder d’amour pour qu’elle s’endorme paisiblement.


Ou est-ce le temps de l’amour, qui sait que sur le chemin de notre destinée, il nous faut avoir la Foi en ce qui Est... et que l’hiver prépare le printemps...


La vie est simple...nous pouvons choisir de la respirer avec le cœur et ressentir les évidences, ces forces mystérieuses qui nous guident vers le bonheur, cet état inhérent naturel...


Mais si nous choisissons de comprendre avec notre tête, rapidement nous nous sentirons vides, amputés de notre essence originelle et le flot sera agité, dépendant des tempêtes extérieures.


Puissions-nous éclairer les nuits du sourire de notre cœur par la lumière étoilée toujours disponible de l’Ame Universelle qui orchestre divinement ce qui Est ".


Ludivine Santana-Guéry

Posts récents

Voir tout