• STEPHANIE SERAN

Libre et tranquille

Mis à jour : juin 14





Aujourd'hui, j'avais envie de vous faire découvrir ou redécouvrir un texte, qui m'a été offert il y a quelques semaines, après une magnifique rencontre, tel un rendez-vous avec la compassion et l'amour inconditionnel..


Je vous souhaite une belle méditation.


Avec toute ma gratitude,



" Le bonheur reste introuvable que l’on fasse de grands efforts ou que l’on exerce sa volonté, car il est déjà présent, dans une relaxation simple et abandonnée.


Ne vous efforcez pas :

il n’y a rien à faire, ni à harmoniser. Ce qui se présente momentanément au sein du corps esprit est sans véritable importance et sans même la moindre réalité.

À quoi bon vous identifier et vous attacher à ceci,

l’évaluer, ou vous évaluer vous-mêmes ?


Il vaut mieux simplement laisser la totalité du jeu se jouer d’elle-même, s’élever et retomber telle des vagues, sans intervenir ni pour modifier, ni pour manipuler.

Ensuite, voir comment tout s’évanouit puis réapparaît, comme par magie et de façon répétée,

temps sans fin.


Seule votre quête de bonheur

vous empêche de le voir.

Elle a tout de la chasse que vous donneriez à un arc-en-ciel aux couleurs vives que jamais vous ne pourrez attraper,

ou encore du chien qui court

après sa propre queue.

Bien que la paix et le bonheur n’ont aucune existence en tant qu’objets ou endroits, ils sont disponibles en permanence et vous accompagnent à chaque instant.


Ne croyez pas un instant que soient réelles les expériences positives ou négatives.

Leur nature est aussi éphémère, que celle du temps qu’il fait aujourd’hui, ou que celle des arcs-en-ciel au dessus de nos têtes.

À vouloir saisir l’insaisissable, vous vous épuisez en vain.

Dès que vous ouvrez et relaxez le poing serré de l’avidité, l’espace infini est là – ouvert, accueillant et réconfortant.

Faîtes usage de cet espace, cette liberté et aise naturelle.

Ne cherchez pas plus en avant, ne pénétrez pas l’inextricable jungle en quête de l’éléphant suprême, qui est déjà tranquillement à la maison devant votre propre foyer rougeoyant.


Rien à faire, ni à harmoniser, rien à forcer, rien à désirer et rien ne manque.


Emaho ! Merveilleux ! Tout se déroule de soi-même ".


Lama Guendune Rinpoché

Posts récents

Voir tout