• STEPHANIE SERAN

Revivre



Aujourd'hui, la beauté des marguerites dans les champs, m'a rappelée ce bouquet offert, par des amis; au dîner d'hier ..


En me posant sur mon canapé, de nouvelles photos de marguerites me sont apparues à travers plusieurs médias.


Interpellée par la présence récurrente de cette fleur, j'ai eu envie de découvrir le symbolisme de cette espèce, qui semble avoir plusieurs significations, comme l'innocence, la pureté, le nouveau commencement et l'amour véritable .


Ne dit t'on pas que celui, qui la donne, peut garder un secret?


Etymologiquement, "margarita" vient du latin, qui lui-même, a été emprunté au grec "margarites", qui signifie "perle" .



Ce soir, je ne retiendrai, que la magie de ces petites fleurs rondes avec un centre jaune, qui refleurissement, comme des soleils ou des étoiles, à la Saint Michel...


Avec toute ma gratitude.



"Il n’y a pas de guérison en tant que telle … tout est autoguérison !


Les médecins et leurs médicaments, les thérapeutes et leurs techniques, les suppléments alimentaires et vitaminiques, tout cela a pour véritable effet de stimuler nos propres mécanismes de survie, ceux qui sont intérieurs à chaque cellule et qui font partie du patrimoine organique de l’être.


La chimie, le repos, la psychothérapie, la fantaisie, la beauté, l’amitié, l’amour, la nature et l’expression servent tous à animer et à stimuler ces mécanismes si précieux.


Ces éléments agissent comme autant d’environnements bénéfiques vis-à-vis d’une guérison qui vient de l’intérieur.


Voilà pourquoi il ne saurait y avoir de formule magique émanant de l’extérieur.


Une fois que l’on a mis en place le cadre guérisseur qui nous convient, il faut par la suite compter sur ses propres ressources, cultiver ses états intimes, activer le plus de joie possible et faire confiance à la vie.


Nous cherchons à l’extérieur le coup de baguette magique.


Mais il vient de l’intérieur.


La maladie sert justement à éveiller le magicien de la vie dont les ressources dorment, négligées.


Je ne sais pas pourquoi il est si difficile de se convaincre d’une telle chose.


Sans cesse, je dois me le rappeler à moi-même.


Sans cesse.


Le mécanisme consistant à chercher de l’aide à l’extérieur est si fort que l’on oublie avec la plus grande facilité du monde que les sensations d’amour, de paix et de liberté intérieure constituent les agents de guérison les plus puissants."


Guy Corneau - Extrait de « Revivre !

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout